Comment faire bon usage du lâcher-prise?

Comment faire bon usage du lâcher-prise?
5 (100%) 5 votes

Pourquoi est-il parfois nécessaire de lâcher prise pour vivre heureux ? Comment le mettre en pratique pour réussir dans votre vie ? Dans cet article dédié à la question, nous allons voir dans quels cas il est indispensable d’apprendre à lâcher prise et comment en faire bon usage. Ressource essentielle du développement personnel, l’art du lâcher-prise se cultive dans un rapport juste, lucide et équilibré aux autres et à soi, pour retrouver le chemin du bonheur et réussir votre vie.

 

Comment savoir sur quoi il faut lâcher prise ?

Si vous voulez tout porter sur vos épaules dans votre travail et cela vous cause davantage de problèmes. Si vous subissez une blessure du passé, liée à votre enfance, qui vous empêche de tourner la page, d’avancer, de changer. Si vous souffrez dans une relation avec un membre de votre famille, mais ne voulez surtout pas intervenir par crainte de perdre l’unité familiale. Si vous vous obstinez à tenir votre couple à bout de bras et vous complaisez dans une illusion, alors que la situation s’est nettement détériorée.

Vous faites alors partie de ceux qui doivent apprendre à lâcher prise. Cela sera bénéfique aussi bien pour vous-même que pour les autres personnes impliquées. Ainsi bien souvent, lâcher prise est salutaire, voire urgent, lorsqu’une spirale négative s’est installée, lorsqu’un schéma nocif s’est immiscé dans votre vie, que ce soit sur le plan personnel, professionnel, familial, parental, ou affectif. Comment savoir, dans ce cas, quand et comment lâcher prise ?

 

 

Il est dans votre intérêt de lâcher prise à chaque fois que vous vous accrochez à :

  • une douce illusion qui vous aveugle et vous nuit,
  • un événement négatif du passé qui vous a traumatisé,
  • un chapitre de votre vie qui s’est terminé et dont il faut tourner la dernière page,
  • une personne nocive qui vous tourmente mais dont vous ne vous sentez pas capable de vivre sans,
  • quelque chose dont vous vous entêtez à prendre la responsabilité alors que cela ne relève pas de la vôtre, que cela vous dépasse ou que cela ne vous regarde pas,
  • toute chose qui vous fait du mal, vous empêche d’avancer, mais que vous avez peur de quitter,
  • ce que vous voulez changer mais qui ne changera pas.

Encore faut-il avoir le recul et la lucidité nécessaires ! C’est pourquoi un accompagnement tel que notre programme personnalisé de coaching en développement personnel vous aidera à y voir de plus en plus clair et à mettre en pratique l’art du lâcher-prise, pour avancer dans le bon sens et vous épanouir enfin dans votre vie.

 

Ce que lâcher prise n’est surtout pas !

Pour bien comprendre en quoi consiste l’acte de lâcher prise et en saisir toute la nuance, commençons par le différencier de ce qu’il pourrait sembler être, mais qu’il n’est pas. Attention, en effet, à ne pas confondre le lâcher-prise avec ses faux amis ! À titre d’exemple, il y a une grande différence entre lâcher prise et accepter de subir votre vie: ce sont même des positions radicalement opposées.

Dans les deux cas, quelque chose peut vous tourmenter, vous empêcher d’avancer, vous enfermer dans une spirale négative. Dans les deux cas également, votre posture consiste à arrêter de lutter, par une certaine forme de relâchement, de décontraction. Cependant, la différence est claire et nette :

  • subir revient à céder, à capituler, à laisser les problèmes vous envahir et prendre le contrôle de votre vie (intériorisation, posture passive, stress) ;
  • au contraire, lâcher prise, c’est savoir dire non, ne plus les laisser vous atteindre, ne plus leur accorder de place dans votre vie et les évacuer tranquillement (extériorisation, posture active, sérénité).

Contrairement aux apparences, lâcher prise n’aura jamais été vous laisser faire, ni même vous laisser aller. Cette confusion bien courante amène beaucoup de personnes à croire à tort que lâcher prise serait un aveu d’échec, un signe de faiblesse, un manque de confiance, une forme de nonchalance, de fainéantise, ou d’impuissance face à la dure réalité de la vie. De la même manière, lâcher prise ne relève certainement pas du défaitisme, du fatalisme, ni de la résignation.

Savoir lâcher prise pour mieux avancer dans votre vie est bien plutôt une preuve d’intelligence émotionnelle et de bonne gestion du stress, dans le sens où vous avez la lucidité de déplacer vos efforts vers ce qui en vaut la peine, plutôt que de perdre toute votre énergie dans une lutte stérile avec vous-même et autrui. Ainsi, comme nous venons de le voir par contraste, lâcher prise est une posture active, qui se caractérise par le fait d’évacuer calmement toute chose néfaste qui vous tourmentait et constituait un obstacle à votre bien-être et votre épanouissement.

 

Le lâcher-prise, un rapport équilibré à soi

 

Lâcher prise, un rapport lucide et équilibré à soi et aux autres

Lorsqu’il s’agit de savoir lâcher prise, il est souvent question de relations nocives avec certaines personnes, dans votre vie professionnelle, personnelle, familiale, ou amoureuse. Avant tout, pour ne pas nous égarer dans des relations humaines déséquilibrées, il est important de voir et de prendre les autres comme ils sont, avec leurs qualités et leurs défauts, dans le respect de leur altérité et de leur diversité. Ne pas accepter une personne telle qu’elle est, en projetant sur elle ce que nous voudrions qu’elle soit, mène à l’incompréhension, à la frustration. Pire, s’obstiner à vouloir faire changer l’autre, pour devenir ce qu’il n’est pas, est la voie du mécontentement, de l’agacement, voire à terme, de la rancœur et du conflit.

Dans une telle situation, apprendre à lâcher prise est salutaire : et le plus tôt sera le mieux ! En tirant un trait sur la fausse image de l’autre que vous aviez construite dans votre imaginaire quotidien, vous laisserez s’en aller la tension négative que cette illusion créait chez vous et ouvrirez enfin les yeux sur cette personne et sur votre relation, pour y voir clair sur ce qui est envisageable et ce qui ne l’est pas. Ainsi, vous pourrez être plus juste envers elle, savoir dire oui comme savoir dire non quand il le faut et faire preuve de patience, d’indulgence, ou de résistance, d’initiative si nécessaire.

L’autre condition sine qua non pour opérer un rééquilibrage de votre relation avec cette personne est de vous accepter vous-même comme vous êtes, au moment présent, avec vos forces et faiblesses, votre histoire, votre personnalité, vos compétences et vos limites. Il est tout aussi fondamental de savoir vous remettre en question, être prêt à changer de regard, de point de vue, d’approche, de paradigme si besoin. De cette manière, vous pourrez éviter de vous engager dans ce qui ne vous correspond pas, ou à l’inverse, découvrir en vous des ressources jusque-là insoupçonnées.

Par conséquent, lâcher prise demande une bonne connaissance de soi et une bonne analyse de la personnalité et du comportement d’autrui. Pour cela, vous devrez vous ouvrir aux autres et au monde tels qu’ils sont, tout en sachant qui vous êtes et ce que vous voulez vraiment. Ce qui montre bien que l’art du lâcher-prise s’inscrit dans une démarche globale de développement personnel, laquelle requiert un accompagnement de qualité pour pleinement porter ses fruits.

 

Lâcher prise, une certaine manière d’aborder le cours des choses

Comme nous venons de le voir, lâcher prise nécessite de la lucidité et du discernement. En chassant certaines de vos illusions, vous pourrez aborder le cours des choses de manière plus juste, plus équilibrée et durable. Lâcher prise, c’est donc prendre la décision d’arrêter de croire qu’il aurait dû en être autrement, pour mieux avoir conscience de ce qui est et enfin retrouver une marge de manœuvre en accord avec le champ des possibles.

En ce sens, lâcher prise est la voie de la sagesse, en commençant par savoir accepter ce qui ne peut être changé, sans tomber dans le cynisme, ni le fatalisme pour autant. Face à un obstacle, un problème, lâcher prise consiste à éviter d’aller contre la réalité du moment et à cesser de lutter inefficacement contre le cours des choses, pour mieux saisir les forces en présence et trouver des solutions.

Aux prises avec vous-même au cœur du flux incessant d’informations, d’événements et de sollicitations qui caractérise notre époque, lâcher prise, c’est enfin savoir prendre du recul et de la hauteur, pour vous consacrer à ce qui en vaut vraiment la peine, dans un sens constructif, plutôt que de vous laisser divertir, absorber, corrompre par le futile, le superficiel, l’éphémère et donc, le faux.

 

Le lâcher-prise, une autre manière de voir les choses

 

Lâcher prise, une autre philosophie de l’action

Par conséquent, lâcher prise est non seulement un acte fort, mais aussi un formidable vecteur vous permettant de retrouver le chemin d’une action éclairée. Plus précisément, lâcher prise conduit à une autre philosophie de l’action que l’hyperactivité permanente et l’agitation stérile dictées par les codes du monde d’aujourd’hui. En effet, l’une des figures les plus puissantes du lâcher-prise se manifeste dès le moment où, dans votre vie personnelle ou professionnelle, vous comprenez qu’il est temps d’arrêter de vouloir tout contrôler, tout maîtriser, tout porter sur vos épaules. Partant de ce point, il sera plutôt question de faire preuve de souplesse et d’agilité quand il le faut.

Lâcher prise, c’est aussi savoir s’arrêter quand il le faut, savoir tourner la page pour mieux passer à autre chose. Il s’agit donc de réorienter votre capital d’énergie, votre faculté d’agir dans la bonne direction. Pour cela, il vous faudra surmonter la peur de l’inconnu, de l’imprévu, c’est-à-dire, bien souvent, surmonter le dernier rempart qui vous empêche justement de lâcher prise. Vous devrez oser sortir de votre zone de confort, oser sortir de vos habitudes et donc, ne pas avoir peur de prendre des risques, d’essayer. Ainsi, lâcher prise, c’est ne pas avoir peur d’échouer, ni de réussir, en amorçant votre conduite du changement.

 

Le lâcher-prise, pour vivre le moment présent

 

Quelques enseignements du développement personnel pour réussir à lâcher prise

Le développement personnel offre plusieurs clés qui vous aideront à trouver les ressources pour réussir à lâcher prise et en faire bon usage dans votre vie.

Avoir confiance en soi et en la vie

Impossible de lâcher prise sans un minimum d’estime de soi, de confiance en soi et en la vie. Il est nécessaire de chasser les doutes concernant votre propre capacité à changer, à agir, à réussir. Lorsque quelque chose vous nuit ou face à une personne nocive, vous devez vous rappeler qui vous êtes et que vous valez mieux que de vous laisser prendre par cette situation négative et passagère. Avoir confiance en soi est un pilier du lâcher-prise.

Vivre le moment présent

Lâcher prise peut consister à faire le deuil du passé, à le laisser partir pour être à nouveau capable de vivre votre vie et vous tourner vers l’avenir. Pour cela, apprendre à vivre le moment présent est l’un des grands enseignements du développement personnel qui vous sera bien utile. En effet, vivre le moment présent maintient votre attention sur ce qui est, sur ce qui est possible aujourd’hui et non sur ce qui a été ou sur l’illusion de ce qui aurait dû être.

Cultiver la pensée positive et la gratitude

Lâcher prise consiste, après tout, à prendre conscience du fait que vous devez vous débarrasser une bonne fois pour toutes des émotions négatives qui barrent la route à votre bonheur, telles que la frustration, la colère, la rancœur, la peur. En cultivant la pensée positive et la gratitude au quotidien, vous vous maintenez dans un cercle vertueux et vous protégez contre l’intrusion de la négativité dans votre vie.

Prendre du temps pour soi

En pratique, le premier pas du lâcher-prise peut se manifester tout simplement par le fait de sortir vous aérer l’esprit, prendre une pause, partir en vacances. Prendre du temps pour vous régulièrement accroît considérablement votre faculté de lâcher prise quand il le faut. Or, prendre du temps pour soi, cela s’apprend ou se réapprend, surtout pour les personnes qui mettent leur mal-être sous le tapis de l’hyperactivité.

Se libérer du sentiment de culpabilité

Pour réussir à lâcher prise définitivement et efficacement, par rapport à un événement traumatisant du passé pour lequel vous vous sentez coupable, le développement personnel vous aide à vous libérer du sentiment de culpabilité, pour laisser le passé au passé et retrouver une vie au présent. Lâcher prise, c’est parfois apprendre à pardonner, ou à se pardonner enfin.

 

Le lâcher-prise par le développement personnel

 

Notre programme de coaching en développement personnel pour apprendre à lâcher prise et retrouver une vie heureuse

Vous avez conscience du problème qui vous ronge mais vous ne parvenez toujours pas à lâcher prise ? Vous souhaitez apprendre à pratiquer l’art du lâcher-prise et du développement personnel dans votre vie ? Notre programme d’accompagnement « Le Pouvoir de Choisir » est conçu à cet effet et a permis à de nombreuses personnes comme vous, depuis plus de 20 ans, de retrouver le chemin du bonheur et réussir leur vie.

Bonne nouvelle ! Ressources et Compétences vous offre une première heure gratuite de coaching en développement personnel pour vous expliquer votre situation et vous faire une première idée de notre accompagnement. Afin d’en bénéficier, il vous suffit de vous inscrire en remplissant le coupon ci-dessous.

 

ADD_THIS_TEXT

 

Alain Curabet
Fondateur de Ressources et Compétences
Consultant, thérapeute, formateur, coach en développement personnel

 

Cet article appartient aux catégories :

  • Développement personnel
  • Réalisation de soi
  • Réussir sa vie et dans sa vie
Merci d'avance pour le partage de cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: Undefined variable: font_family in /var/www/vhosts/ressourcesetcompetences.com/httpdocs/sources/plugins/gdpr-cookie-compliance/moove-modules.php on line 282